Bienvenue sur le site Internet de l'AAPPMA "La Truite Cauchoise"

La Valmont et la Ganzeville aboutissent dans la Manche au port de Fécamp en Haute-Normandie, au cœur du Pays des Hautes Falaises (Pays de Caux), entre Dieppe et Etretat.

Les eaux sont très limpides, rivières de craie (chalk-stream). "La Valmont court d'est en ouest sur 14 km et "La Ganzeville", son affluent va du sud-est au nord-ouest et court sur 11 km.

Vous pourrez trouver une belle densité de truites "Fario" sur les deux rivières et de truites de mer sur "La Valmont".

L'alternance des courants et des hauteurs d'eau ( de 0,40 m à 1,50 m pour une dizaine de mètres de largeur en moyenne) donne à certains secteurs de "La Valmont" et de "La Ganzeville" des petits airs de torrents fort sympathiques.

Plus en aval et principalement autour et dans Fécamp, des secteurs plus larges recèlent de très beaux poissons.

Nos parcours de pêche en rivières et nos étangs :

Consultez sur nos plans informatisés et mis à jour régulièrement tous les parcours de pêche sur nos deux rivières  "La Valmont" et la "Ganzeville".

Vous trouverez aussi les plans de nos étangs de pêche.

En savoir plus

Les différentes cartes de pêche :

Pour une année, une semaine ou une journée, choisissez la formule adaptée qui vous convient.

En savoir plus

Hébergements :

Une sélection de gites partenaires pour organiser votre séjour de pêche.

En savoir plus

Réglementation :

Pour tout savoir sur les deux règlements intérieurs de l'AAPPMA "La Truite Cauchoise".

En savoir plus

Le mot du président

Bonjour,
Notre patrimoine halieutique est précieux. Il est de notre devoir de le préserver, de le pérenniser.
En prenant la présidence de l'AAPPMA en 2021, j'ai validé un projet et des convictions qui ont permis de consolider un bureau qui a pour objectif de garantir une pêche durable et une gestion pérenne. Aujourd'hui nous avons franchi des étapes dans ce cheminement, nous avons le soutien de techniciens spécialisés.
L'AAPPMA fait évoluer ses pratiques en matière de gestion :

  • Le « no-kill », est une méthode de pêche où l'on a le droit de pêcher mais pas de conserver le poisson, on doit le relâcher. Si on veut retrouver beaucoup plus de truites dans la rivière, c'est une solution pour y arriver. Une nouveauté qui est née d'une demande régulière de certains pêcheurs (surtout des jeunes).
  • Il faut que tout évolue, les mentalités et les procédés. De plus, il est déjà appliqué sur nos parcours mouches depuis plusieurs années avec un plaisir de pêche amélioré par la prise de nombreuses truites autochtones. Le « No-kill » doit être pratiqué en amont de la rivière là où la reproduction naturelle existe et n'a aucun intérêt avec des truites de déversement.
  • Que les pêcheurs qui souhaitent consommer leurs prises se rassurent : il sera seulement interdit de capturer le poisson sur deux parcours sur « La Valmont » : Centre de Valmont (Rue d'Orléans) et le « Bec au Cauchois ». Ainsi les déversements débuteront en aval de la solderie. Une réglementation bien spécifique est à adopter sur ces parcours No-kill « Toutes pêches » :
  • la remise à l'eau doit s'effectuer dans les plus brefs délais
  • L'hameçon doit être muni d'un ardillon écrasé, mais nous conseillons vivement d'utiliser seulement les leurres artificiels (cuillères, poissons nageurs, leurres souples...) munis d'un hameçon simple sans ardillon.
  • Ce sont les deux seuls points obligatoires afin de laisser les pêcheurs s'adapter. Parallèlement, la Truite Cauchoise met en place un relevé de frayères et surveillera de près l'évolution de la population de truites. Pour garantir aux générations futures la possibilité de pêcher des truites sauvages, il faut donc protéger dès maintenant des espaces.

Je vous souhaite, par avance, une très bonne année de pêche 2021.



Cordialement

Pascal laurent, président de l'AAPPMA La truite Cauchoise.